EPICARD

Equipe Problèmes Inverses en électrophysiologie CARDiaque


Porteurs du projet

Nabil GmatiUniversité Tunis El Manar, ENIT/LAMSIN, Tunisie
Nejib Zemzemi, équipe de recherche CARMEN, Inria

 

 

 

Résumé

Entrée dans le LIRIMA en janvier 2015, cette équipe a pour but de développer une plate-forme d’expérimentation numérique qui permet de tester les différentes approches pouvant être utilisées pour la résolution du problème de Cauchy exposé ci-dessous, et de comparer leurs performances sur une base de données expérimentales.

L’amélioration de la valeur informative des signaux électrique mesurés sur les patients ayant des maladies cardiaques est une des priorités majeures de l’IHU LIRYC de Bordeaux, dirigé par le Professeur Michel Haissaguerre. Les informations issues des signaux du potentiel électrique mesuré sur le thorax d’un patient, permettent d’estimer, d’une manière non invasive, le champ électrique sur le cœur du patient. Ce qui permet de produire une image du potentiel électrique sur la surface du cœur. Les méthodes qui sont déjà utilisées dans la littérature pour résoudre le problème inverse en électrocardiographie, y compris celles qui sont déjà utilisées dans des outils commerciaux, ont plusieurs limites. Le problème inverse en électrocardiographie peut mathématiquement s’écrire comme un problème de complétion de données pour les équations elliptiques. Plusieurs méthodes ont été développées dans la littérature pour résoudre ce problème de Cauchy, mais n’ont jamais été utilisées pour l’électrocardiographie inverse (ECGI).

Mots clés : problèmes inverses, électrocardiographie , simulation numérique de l’activité électrique du coeur, méthodes variationnelles, méthodes de régularisation.

Site web https://www.inria.fr/equipes/carmen

Les commentaires sont clos.